Droit d’expression aux conseillers de la majorité

Michel VALLA, Isabelle MASSEBEUF, Hervé ROUVIER, Véronique CHAIZE, Roger RINCK, Marie-Dominique ROCHE, Nicolas FILLET, Victoria BRIELLE, Michel GAMONDES, Mathlide GROBERT, Christian MARNAS, Lysiane GENOVESE, Alain MAUSSE, Célestine MONOTE, Fabrice COLOMBAN, , Christine BENEFICE, Hugues BORNE, Daniela IOVA, Alain SOUBRILLARD, Nathalie PRUVOST, Paul GENSEL, Stéphanie DUTHEIL, Frédéric MIRABEL-CHAMBAUD.

 

Comme nous nous y sommes engagés, nous avançons résolument dans les projets qui ont recueilli votre large adhésion lors des dernières élections.


Avancer résolument, c’est avoir organisé malgré un contexte sanitaire compliqué l’arrivée du Tour de France et avoir ainsi démontré l’engouement, le savoir-faire et l’engagement de tous ; sportifs, commerçants, institutionnels, bénévoles, habitants…


Avancer résolument, c’est mettre une énergie considérable dans l’organisation du forum des associations, des journées du patrimoine, de la vogue d’Automne, de la Fête du Goût, des marchés bihebdomadaires, des expositions et manifestations dans le respect des contraintes sanitaires.
Avancer résolument, c’est avoir finalisé la réalisation du rond-point du tribunal, prochainement végétalisé, dans les délais prévus et l’enveloppe budgétaire dédiée et préparer d’ores et déjà avec les mêmes objectifs les travaux du rond-point Charles De Gaulle.
Avancer résolument, c’est continuer à présenter des dossiers réalistes et concrets à l’ensemble des financeurs pour poursuivre les travaux d’aménagement et d’amélioration de notre ville.
Avancer résolument, c’est poursuivre la démarche de transition écologique avec l’ensemble des partenaires pour une meilleure application de la règlementation et la prise en compte de tous les usages.
Avancer résolument, c’est oeuvrer au quotidien, aux côtés des entreprises, des professionnels de santé, de la Région, des services de l’état, des associations, des commerçants, du Département, de la CAPCA au service de la population, comme nous l’avons toujours fait.
Avancer résolument, c’est continuer à gérer avec prudence et discernement des budgets fragiles depuis plus de 10 ans, n’en déplaise à ceux qui poussent des cris d’orfraie devant une dette qui aura diminué de près de 800 000 € entre le 1er janvier 2015 et le 1er janvier 2021.


Nous ne nous laisserons pas distraire de nos objectifs par celles et ceux qui ne préfèrent voir que l’arbre arraché qui cache la forêt.


Notre engagement est intact et nos projets pour Privas sont au coeur de toutes nos décisions et de chacun de nos actes.

Droit d’expression aux conseillers du groupe "Privas Ensemble"

Souhila BOUDALI-KHEDIM
Philippe ALBERT

En cette période de rentrée scolaire, alors que la sortie de crise sanitaire est encore imprécise, le rôle des communes est essentiel. Accompagner les citoyens dans les difficultés sociales qu'ils peuvent rencontrer, s'assurer que la jeunesse puisse rêver à de nouveaux projets, épauler les entreprises vers une relance économique indispensable : c'est ce que les habitants de Privas sont en droit d'attendre des élus de leur ville.

Toutes les écoles de notre commune doivent rester une de nos priorités : Parce qu'elles sont pour nous au cœur de l’attractivité de notre ville, c'est avec détermination que nous veillerons au bon fonctionnement de nos écoles afin de garantir à chacun un droit à l'éducation si essentiel dans le monde actuel.

Sur le volet financier, lors d'un conseil municipal récent, la majorité a admis la situation financière alarmante de la ville. Faut il alors comprendre l'annulation des projets annoncés par l'équipe de Michel Valla pendant la campagne ? Les Privadois méritent aussi de la transparence dans ce domaine et c'est pour cela que nous avions demandé un audit financier qui permettrait d'évaluer, à juste titre, la situation financière actuelle de notre ville. Malheureusement, à ce jour, notre demande a été rejetée par le Maire.

Droit d’expression aux conseillers du groupe "Responsable et Solidaire"

Marie-Cécile ROLLIN
Alain BRIMAUD

Droit d’expression aux conseillers du groupe "Assemblée Citoyenne"

Jeanne VOIRY
Maxime BOUQUET
Le Tour de France a été présenté par la majorité comme un engagement fort pour le vélo. Ce dont Privas a besoin, c’est d’actions concrètes pour faciliter la circulation des vélos au quotidien et pas seulement pendant une journée !
Privas doit aussi avoir des finances saines ! En 2014, la majorité dénonçait une situation catastrophique avec 18 années nécessaires pour rembourser la dette de la commune. En 2020, il faut 25 ans ! Refusant un audit financier, la majorité préfère annoncer de nouveaux investissements (nouveau stade, nouvelle salle des fêtes) et continue de vendre le patrimoine communal.
Privas doit aussi respirer ! Nous demandons que des arbres soient replantés pour compenser ceux qui ont été rasés pour construire le rond-point square Vincent d’Indy. Signez notre pétition sur Facebook : Assemblée Citoyenne Privas 07.
Privadois-e-s, malgré ces circonstances sanitaires particulières, nous vous souhaitons une excellente rentrée ! Restons mobilisés pour faire vivre notre ville !

PRIVAS mag

N°18

HIVER 2021 PDF - 9,76 Mo Télécharger